Archives pour la catégorie DÉCOUVERTES

Découverte du kit à bubble teas de La Boîte à Bulles !

Hello hello!

L’été arrive doucement mais sûrement, et les boissons fraîches seront à l’honneur pour se désaltérer et se faire plaisir !

Aujourd’hui, je vais te parler de bubble tea, et plus particulièrement partager mon expérience de la découverte de la box qui permet de fabriquer soi-même ses propres boissons de chez La Boîte à Bulles ! Contenu non sponsorisé, j’ai acheté ma propre box pour mon plaisir personnel, et j’ai choisi de partager mon expérience.

J’ai découvert les bubble tea lors des conventions et j’ai été surprise par le côté très peu sucré et rassasiant de cette boisson qui est devenue aujourd’hui une vraie consommation reconnue !

Le bubble tea ou thé aux perles, est apparu dans les années 1980 à Taiwan. C’est un mélange de thé froid ou chaud, de lait, de sirop et de perles de tapioca, noires ou des perles de fruits, quant à elles transparentes, qui composent ce subtil breuvage. C’est devenu un des emblèmes locaux.

La fabrication d’un bubble tea ne requiert que très peu d’ingrédients, et reste simple à réaliser, surtout si l’on souhaite convier des enfants à un atelier pour en confectionner.

C’est en parcourant mon flux Twitter que je découvre une suggestion pour aller commander chez La Boîte à Bulles, une entreprise parisienne qui propose différents kits et coffrets pour réaliser ses propres boissons.

J’ai choisi de prendre la Boîte Fruits Edition Découverte, qui, pour un budget raisonnable, permet de s’initier à la préparation de boissons, mais aussi de se désaltérer avec des boissons parfumées !

Mon colis est arrivé rapidement après commande, et chaque composant était soigneusement emballé, et une fiche explicative était incluse.

Dans le colis : un sachet de thé vert, des perles de fruit, du sirop, des pailles en bambou réutilisables et leur écouvillon pour les nettoyer !

Au niveau de la préparation, rien de bien sorcier : préparation du thé, ajout du sirop et des perles et … dégustation !

Après quelques minutes d’attentes, voici ma potion magique prête à savourer !

Voici mon bubble tea prêt à boire ! (mon verre est légèrement teinté vert, et on peut bien voir les couches de ma boisson)

Ressenti : Je n’ai pas rajouté de sucre supplémentaire car le sirop en apporte suffisamment selon moi, Il mériterait d’être plus frais, je n’avais pas de glaçons à disposition, et ce serait encore meilleur bien frais ! Les pailles en bambou sont agréables et permettent d’avaler les perles de fruits avec délice !

J’ai beaucoup aimé me confectionner cette boisson à la maison, qui réconforte surtout lorsque la météo n’est pas des plus ensoleillée comme aujourd’hui au moment où je rédige cet article !

Je pense recommander un nouveau kit aux fruits et tester un kit aux perles noires, qui demandent une cuisson préalable !

Pour commander, rien de plus simple : rendez-vous sur https://boiteabulles.com/

Et toi, as-tu une boisson estivale incontournable ?

Je retourne continuer à savourer mon bubble tea qui m’attend sagement 😉

A très bientôt sur le blog !

Tchernobyl : 35 ans déjà !

Bonjour toi !

J’espère que tout va bien en ce moment. Aujourd’hui, nous sommes le 26 avril et c’est le triste anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl qui a eu lieu en 1986. Je n’étais alors âgée que de 3 mois mais le sujet et son approche médiatique m’ont toujours passionnée et je continue à regarder des émissions et documentaires variés sur cette thématique qui reste encore largement abordée, notamment sur Youtube.

Aujourd’hui, je voulais partager quelques contenus avec toi, cette liste n’est bien sûr qu’exhaustive et je t’invite à poursuivre tes recherches si tu souhaites en savoir plus sur ce thème.

Par cet article, je souhaitais rendre hommage à toutes ces femmes et tous ces hommes qui ont sacrifié leur vie pour éviter que les conséquences de cet incident ne soient désastreuses. C’est un triste événement qui changera nos vies à toutes et à tous, à jamais.

Un livre : Igor Kostine : Tchernobyl, confessions d’un reporter

Tchernobyl, confessions d’un reporter

Igor Kostine est un reporter ukrainien et sera celui qui aura permis au monde entier de découvrir des clichés de la catastrophe de Tchernobyl grâce à son courage. Dans ce livre, il nous raconte ce qu’il a vu et découvert, le tout accompagné par de somptueuses photos qui permettent de se rendre compte de l’ampleur des dégâts occasionnés par l’explosion du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Igor Kostine s’est éteint à Kiev en 2015 à l’âge de 78 ans des conséquences des radiations accumulées dans son corps lors de son exploration du site.

Deux séries : Motylki (Inséparables) et Chernobyl de HBO

Inseparable

Mini-série ukrainienne de 3 épisodes d’une durée d’une heure chacun environ, cette série revient sur l’histoire d’un couple de jeunes adultes qui décident de braver l’interdit et de rester à Pripyat, devenue ville fantôme avec l’évacuation de ses habitants 3 jours après la catastrophe.

Entre insouciance de la jeunesse, survie avec peu de vivres, mais surtout relation amoureuse naissante, cette série est intéressante pour qui veut découvrir cette relation quelque peu surprenante.

J’ai déjà regardé cette série à de multiples reprises, en version originale (russe) sous-titrée anglais. J’ignore à ce jour si une version française est disponible.

Chernobyl

Chernobyl, une série à découvrir absolument !

J’avais rédigé un article sur mon ressenti après avoir regardé cette mini-série poignante de 5 épisodes : Chernobyl, magnifiquement flippante !

Je rajouterais que celle-ci est disponible en blu-ray et que je ne peux que vivement la recommander !

Sur Youtube : Dogs of Chernobyl, Exploration du site de la catastrophe par Mamy Twink et histoire de l’URSS : la catastrophe vue par la Russie.

Dogs of Chernobyl

Ici encore, j’ai rédigé un article à la suite du visionnage de ce documentaire passionnant et émouvant qui parle des chiens qui ont survécu à l’assaut des liquidateurs, et de leur descendance qui vit aujourd’hui sur place. Voici mon post à ce sujet : Dogs of Chernobyl : un reportage rempli d’humanité !

Dogs of Chernobyl, de Léa Camilleri et Hugo Chesnel

Exploration par Mamy Twink

Cet explorateur qui n’a pas froid aux yeux nous plonge ici dans une découverte passionnante des lieux à l’heure actuelle, avec des lieux que je n’avais personnellement pas encore découverts en images et qui m’ont stupéfaite. Les images sont magnifiques, avec des captations réalisées grâce à des drones, ce qui rend l’immersion encore plus impressionnante.

Ce documentaire dure une heure environ, mais on ne la voit pas passer tant on est captivé par le récit et les images de toute beauté.

Je me permets de rajouter ici la vidéo qui a été tournée en réponse à des questions de nombreux spectateurs

Histoire de l’URSS : la catastrophe de Tchernobyl

Sur sa chaîne, GouvHD propose des contenus qui reviennent sur l’histoire de l’URSS pour mieux comprendre la Russie actuelle, grâce à des vidéos aux sujets divers et passionnants.

Parmi ceux-ci, un revient sur l’événement, et l’ignorance (relative) de Moscou face à l’ampleur de la catastrophe. Et si tout ceci était un coup monté de l’Union Soviétique ? C’est ici un débat que je ne compte proposer.

Une association à soutenir : Clean Future Fund

Créée par le scientifique Lucas Hixon, que nous découvrons dans le reportage Dogs of Chernobyl proposé ci-dessus, cette association vient non seulement en aide aux animaux sur place avec des sessions nourrissages, mais participe aussi à l’amélioration des conditions de vie de personnes encore touchées par la catastrophe.

J’espère personnellement un jour pouvoir me rendre à Kiev pour assister Lucas à une session de nourrissage des chiens de Tchernobyl, tant ces animaux ont besoin d’amour et d’affection.

Voici le lien de la chaîne Youtube de l’association : Clean Future Fund

Voici donc mes quelques recommandations du jour. N’oublions pas qu’une erreur humaine peut être la source d’un drame qui aurait pu être évité.

Cette catastrophe a et aura encore longtemps des répercussions sur nos vies.

Merci pour ta lecture !


A bientôt sur le blog 😉

Apprendre une nouvelle langue ou se perfectionner avec Babbel !

Avant toute chose, je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé, il s’agit de mon retour d’expérience personnelle. Pour obtenir de plus amples informations concernant l’abonnement, je t’invite à contacter directement Babbel.

Hello toi !

Depuis maintenant plusieurs mois, j’ai décidé de reprendre des cours de langue, et plus particulièrement d’italien, dans le but de perfectionner ma pratique orale et écrite de cette langue chantante ! Je l’avais étudié au lycée et à l’université, j’arrive à le lire mais pour ce qu’il en est de ma pratique, avec les années, celle-ci est devenue plus limitée. C’est ce qui m’a motivé à reprendre quelques cours. Je rajouterais qu’avec le confinement, j’ai sympathisé avec des internautes du monde entier, dont des italien.ne.s et que je préfère leur parler dans leur langue maternelle, et c’est là que je me suis rendu compte de mes lacunes aussi bien au niveau du vocabulaire que de la conjugaison.

Babbel est une application payante (après un essai de 7 jours) et c’est toi qui choisis le rythme des cours, leur durée, ainsi que le temps que tu souhaites consacrer à ton apprentissage (ou ton perfectionnement) mais aussi le moment de la journée où tu souhaites étudier.

Pour commencer, l’application te demandera ton objectif, s’il s’agit de préparer un voyage à l’étranger, ou d’une pratique professionnelle parmi d’autres choix, la liste détaillée est disponible dès ton inscription.

Les cours sont ainsi découpés en leçons, puis des sessions de révisions te permettent d’évaluer tes connaissances et de passer au cours suivant.

Les leçons

Celles-ci se découpent en plusieurs parties que je vais te présenter ici. Les captures écran suivantes ont été réalisées à partir de mon cours d’italien, je suis « débutant avancé » (je souhaitais reprendre les bases pour progresser en douceur).

Le vocabulaire

Chaque cours commence par quelques mots (ou expressions) à prononcer

.

Compréhension orale

Compréhension écrite

Cette partie fait travailler ta mémoire sur les mots vus lors de l’introduction au cours.

La leçon du jour

Cela peut-être un point orthographe, ou conjugaison. Tout ceci pour te faire progresser.

Compréhension orale et écrite

Maintenant que tu as appris les mots correspondant à la leçon, tu peux écrire le/les mot.s manquant.s dans la phrase proposée.

Nous arrivons à la fin de la leçon, et tu as le score de tes bonnes réponses, tu peux alors soit « corriger tes erreurs » soit continuer jusqu’à la leçon suivante.

Pourquoi est-ce que je recommande Babbel ?

Tout d’abord, tu as un essai gratuit de 7 jours, qui te permet de voir si la méthode te convient. Ensuite, je trouve les leçons complètes, avec aussi bien de la compréhension écrite et orale, mais aussi de la pratique orale et écrite. Ce qui permet de retenir plus rapidement et plus efficacement le contenu proposé. Chacun.e d’entre nous a une méthode d’apprentissage différente, et les exercices complets permettent de mieux se rendre compte de ce qui nous correspond.

En parallèle de ces cours, je lis régulièrement la presse en italien, ce qui me permet de renforcer mes connaissances et mes compétences pour améliorer mon niveau.

Tu peux t’abonner au mois, au trimestre, au semestre ou à l‘année. Je te conseille de travailler dans un espace calme et à un moment où tu peux pleinement te consacrer à cet apprentissage.

L’espace des commentaires est un lieu de partage où tu peux aborder ton expérience linguistique, ou si tu as des conseils et/ou des questions, n’hésite pas à venir les poser, et je te répondrai avec plaisir 😉

A presto!

Application disponible sur Android et iOS

Prendre soin de soi, un geste trop souvent oublié !

Hello toi,

J’espère que tout va bien en ces jours où le froid règne, parfois avec un petit manteau blanc ou de la pluie (comme ici à Nantes).

Un petit article bien-être aujourd’hui, ce qui est peu courant, mais c’est une rubrique que je souhaite développer cette année, d’autant plus que nous traversons depuis (déjà) près d’un an une période des plus délicates.

Mon thème du jour est prendre soin de soi, un besoin tellement essentiel mais à mon sens trop négligé.

J’ai longtemps donné beaucoup de mon temps dans des activités diverses, parfois chronophages, avec des horaires décalés, et mon temps libre était limité. Certes, j’acceptais cette situation qui ne me déplaisait pas, parce qu’elle occupait un vide que je souhaitais combler. Je ne comptais pas mes heures, jonglant parfois entre mon activité professionnelle et mes activités bénévoles, sans oublier mes déplacements en conventions et le temps alloué à mon blog.

J’ai eu l’opportunité de travailler au service des urgences, un emploi très humain, où l’on côtoie des personnes aux origines diverses, de milieux sociaux variés. C’est un métier très enrichissant, cependant, j’ai énormément de mal à gérer la pression et le stress, ce qui peut parfois provoquer ce que l’on appelle des attaques de panique. Celles-ci se manifestent de différentes manières et nécessitent parfois du repos pour s’apaiser.

C’est à la suite d’une de ces « crises » que j’ai compris que j’avais « un peu » trop d’activités. J’ai donc pris une pause, où les maitres-mots étaient repos, bien-être et sérénité. Aujourd’hui, ces mots accompagnent mon quotidien. Quand dans ma vie d’avant, il m’était difficile de prendre du temps pour moi et me poser, je n’hésite plus à le faire. Souvent, je consacre mes weekends à des activités créatives, de la lecture ou toute autre activité qui me procure du bien-être.

Des activités calmes, sans oublier des balades (lorsque la météo le permet, et depuis le début des confinements ou autre couvre-feu, je t’avouerais qu’il est pour moi plus difficile de trouver la motivation nécessaire pour ces moments apaisants). Non seulement ces moments me font du bien, mais me permettent aussi de travailler ma concentration, qui me fait quelque peu défaut au quotidien.

Prendre soin de soi, dans une période comme celle que nous traversons est pour moi fondamental, et cela commence par des petits gestes quotidiens, qui deviennent par la suite habituels. De temps en temps, je m’éloigne du tumulte des réseaux sociaux pour me recentrer sur moi-même. Cela n’a rien d’égoïste, bien au contraire, mais cela contribue à mon équilibre. Il me tarde de pouvoir reprendre mes séances de natation, qui me permettent à la fois de me dépenser, mais aussi et surtout de faire le vide. Ici encore, la concentration a un rôle clé pour maîtriser ma respiration.

Sans doute que pour toi, d’autres activités te seront bénéfiques, seul.e toi peux savoir ce qui te conviendra le plus. La recette miracle n’existe pas car nous sommes toutes et tous différents. Cela peut prendre un peu de temps pour trouver ce qui contribue à ton équilibre personnel, mais une fois que tu l’auras trouvé, le chemin de la sérénité s’ouvrira à toi.

Si tu souhaites en discuter, l’espace des commentaires est ouvert.

Prends soin de toi !! A bientôt pour un prochain article 😉

Quelques créateurs.trices de contenus à suivre !

Hello toi !

Ces dernières semaines mes contenus sur le blog sont restés rares, cependant, je reste occupée et prépare mon année 2021, qui j’espère verra le retour de certaines activités mises de côté à la suite des différents confinements.

Aujourd’hui, je souhaite partager des personnes dont j’apprécie le contenu, et ce ans des domaines variés. Certains d’entre eux demandent d’avoir une certaine ouverture d’esprit, et tout commentaire ou remarque désagréable se verra immédiatement supprimé.

Commençons par les blogs/sites

Matthieu, expatrié au Québec depuis maintenant quelques années propose de découvrir sa vie dans la Belle Province. Au travers de découvertes toutes intéressantes, celui-ci nous propose de découvrir sous sa plume des articles aux thèmes variés. A lire sans hésiter, une tasse de thé non loin.

Matthieu m’accompagne également sur ma chaîne pendant les différentes émissions de Un Pont entre 2 Cultures.

Mido est une lectrice passionnée et nous propose de découvrir ses partages littéraires au fil de ses écrits. De mangas à des récits plus fantastiques, son univers varié permet d’élargir ses horizons livresques et ainsi de plonger dans des ouvrages auxquels nous ne songerions pas goûter par nous mêmes.

Cette enseignante de français au quotidien nous propose de délicieux écrits sur sa passion du jeu vidéo au travers de contenus rédigés avec soin et une passion incommensurable. Les thématiques abordées amènent à la réflexion et permettent parfois d’avoir un regard différent sur certaines expériences de jeu vécues. A déguster passionnément.

Pascal de son prénom nous offre un panel de ses centres d’intérêt. Malgré un rythme de publication calme, chacune de ses publications reste agréable à lire et il me tarde de découvrir la prochaine.

Parlons maintenant de vidéos

Dois-je encore te présenter cette chaîne qui rend la high tech accessible à tous avec des images juste époustouflantes ? PP nous régale de sa bonne humeur et de sa passion au travers de vidéos toutes plus passionnantes les unes que les autres. Cette année, peu de vlogs ont été publiés mais il me tarde de découvrir ce que les prochains nous réservent.

J’ai découvert sur le tard que miss avait une chaîne Youtube sur ses passions, notamment celle des jeux vidéos horrifiques. Etrangement, bien que non attirée par ce genre d’expériences, je regarde ses contenus agréables et la peur s’estompe. Sans doute est-ce parce que je ne tiens pas la manette… sans oublier ses rubriques mensuelles avec ses jeux du mois.

Linh, transgenre nantaise pétillante nous partage son quotidien, et ses réflexions au travers de contenus bien souvent placés sous le sens de l’humour. Bienveillante et disponible sur Instagram, nos échanges m’ont beaucoup enrichie et elle accepte de répondre à toute question qui permet de mieux comprendre le parcours qu’est celui d’une transition de genre.

Game designer et sound composer dans le domaine du jeu vidéo, Aurélien nous propose de découvrir son métier, ses influences, certaines de ses compositions et répond aux questions de ses abonnés en toute bienveillance.

Martin, nantais exilé à Lyon et Sébastien, suisse d’origine ont chacun une chaîne qui parle high tech. J’ai découvert leurs contenus respectifs grâce à PP Garcia et je découvre ainsi les nouveautés des différents constructeurs et j’apprécie cette diversité.

Une dernière, pour la route ?

Je te propose, pour conclure cet article, de découvrir le talentueux Flavien !! Tantôt à l’écrit sur son blog ou en vidéo sur sa chaîne sa joie de vivre et sa passion transpirent dans chacun de ses partages. C’est toujours un réel plaisir que de le retrouver et je me rends compte que j’ai accumulé un certain retard sur ses dernières productions…

Voici pour ma courte sélection, et toi, as-tu des créateurs et créatrices à me recommander ? Je suis ouverte à la découverte de différents thèmes. Je suis d’autres chaînes, avec d’autres sujets abordés. Je pense y revenir plus tard.

Belle fin de journée/soirée à toi.

A bientôt sur le site !

Exposition LU au Château des Ducs de Bretagne à Nantes, une découverte gourmande !

Hello toi !

Si dans tes heures gourmandes tu as dégusté des Petit-Beurre, Paille d’Or ou bien encore des Petit Ecolier… c’est que tu as, tout comme moi, un faible pour les spécialités de l’entreprise familiale LU.

Depuis quelques semaines, et jusqu’au 3 janvier prochain, au Château des Ducs de Bretagne, est proposée une exposition sur la marque LU. Fleuron de l’industrie nantaise, au travers de différents thèmes, nous découvrons l’histoire gourmande de la marque, et son évolution.

Intitulée, LU, un siècle d’innovation (1846-1957), celle-ci s’articule autour de nombreux objets dédiés à la marque dont la naissance remonte à la seconde partie du XIXè siècle dans la cité nantaise.

Certains d’entre eux rappelleront quelques souvenirs aux plus nostalgiques d’entre nous, quand d’autres nous feront plonger dans des souvenirs gourmands… les objets qui composent les différents espaces sont un réel témoignage des différentes périodes historiques que les produits ont traversé mais aussi nous permettent de nous rendre compte que ces biscuits du quotidien ont eu des emballages qui ont évolué en fonction des besoins des clients et consommateurs gourmets et gourmands que nous sommes.

Un petit espace ludique est également mis à notre disposition, dans lequel est proposée une toise pour se mesurer en… piles de Petit Beurre !! J’arrive au score de 31 piles de 8 biscuits, de quoi tenir quelques temps !

Je te recommande donc d’aller découvrir cette exposition très intéressante, seul petit bémol, il n’y a pas de dégustation proposée en fin de visite…

Terminons sur une petite anecdote, sais-tu quel est le point commun entre le logo actuel de Coca-Cola et celui de LU ?

Les deux ont été réalisés par l’américain Raymond Loewy.

Pour préparer ta visite : http://www.chateaunantes.fr

Si tu es allé voir cette exposition, qu’en as-tu pensé ? Et si tu le souhaites, qu’est-ce qui t’intéresse le plus ?

Je n’ai pas tout présenté dans mon article, histoire de te laisser le plaisir de la découverte…

A très bientôt sur le site ! Belles vacances de la Toussaint !

Découverte de la Mercenary Compagny

Hello toi !

Cela ne t’aura certainement pas échappé si tu lis mes articles depuis le lancement de mon site, mais à l’occasion de la rentrée, un nouveau logo a fait son apparition. Il a agréablement été réalisé par Monsieur Deadpool, cosplayer passionné du (anti) héros Deadpool.

 

Cet article est tout d’abord rédigé pour le remercier, mais aussi pour te permettre de découvrir l’association qu’il a créée : la Mercenary Compagny.

Tu trouveras une vidéo sur la chaîne Youtube de Mister Deadpool, dont les liens de contacts seront partagés en fin d’article et qui précise un peu plus les missions et souhaits de cette même association, dont je suis membre.

Cela fait maintenant près de 5 ans que notre cosplayer parcourt les conventions et salons, et il s’est rapidement rendu compte de l’engouement des visiteurs pour le cosplay de son personnage fétiche. Aussi bien de la part d’adultes que d’enfants.

Basée dans les Hauts-de-France, celle-ci a pour souhait d’aller à la rencontre des enfants malades dans les hôpitaux pour leur changer leur quotidien, le temps d’un après-midi en rencontrant leurs héros préférés. L’envie est née d’un événement vécu personnellement qui aura marqué notre cosplayer.

L’association est gérée par 4 personnes et Sylvain la licorne (chère à Deadpool) est aussi de la partie. D’autres associations du même genre, à titre d’exemple, je pourrais citer Hospipool, qui est basée à Nantes et qui réalise des actions similaires. Créée par le cosplayer du même nom, celle-ci regroupe différents cosplayers qui se rendent régulièrement au CHU de Nantes pour apporter un peu de joie aux enfants hospitalisés.

Une bien belle initiative que je souhaitais partager avec toi, cher lecteur, non seulement en tant que cosplayeuse (débutante) mais aussi parce que je tiens à ce que ce genre d’actions mérite notre soutien !!

 

Pour contacter/rejoindre la Mercenary Compagny :

Bonus

Pour les éventuels intéressé.e.s sur les actions de Hospipool :

 

Merci pour ta lecture et à très vite !!

 

Chimichanga!

La zoothérapie, remède contre l’anxiété !

Hello toi !

 

En cette rentrée et au fil des prochaines semaines, je publierai davantage de contenu dans ma rubrique « bien-être » dans laquelle j’aborderai quelques idées pour améliorer notre quotidien.

Aujourd’hui, je viens te parler de mon expérience personnelle sur l’adoption animale et ses bienfaits et j’attends aussi tes remarques en commentaire de cet article ou via mes réseaux sociaux.

Le contexte

Je suis une personne anxieuse chronique (au sens médical du terme), avec des attaques imprévisibles, et parfois difficiles à gérer, selon leur intensité. Celles-ci apparaissent surtout le soir et la nuit.

La période récente de confinement, a été à la fois un moment bénéfique pour me poser et prendre du repos, mais aussi quelque peu difficile, notamment avec le manque de contact humain (physiquement j’entends) et ce, malgré des échanges en visioconférence ou via les systèmes de messagerie que nous avons à disposition.

J’ai toujours eu ce souhait que celui d’adopter un animal, l’idée me traversait l’esprit depuis la mystérieuse disparition de mon précédent compagnon… et c’est en discutant avec mes amis proches que ces derniers m’ont demandé pourquoi est-ce que je ne profiterais pas de cet isolement pour le rompre et ainsi retrouver une certaine sérénité.

Les démarches

J’ai alors entrepris mes démarches à la recherche du compagnon idéal : habitué à la vie en appartement, calme, propre… et c’est après différents contacts auprès de plusieurs associations que j’ai eu un « coup de foudre » pour ma petite Gribouille, une minette de type européen âgée de 7 ans. Une bouille d’amour qui mérite cette seconde vie.

L’arrivée et l’adaptation

Elle est donc arrivée fin avril, grâce à sa famille d’accueil qui a agréablement accepté de me la déposer à la maison.

Depuis, je ressens un réel changement, un bonheur partagé chaque jour en sa présence. L’idée de m’occuper de cette boule de poils adorable me permet aussi de me sentir mieux, et un animal est pour moi un membre d’une famille à part entière. Sans pour autant entrer dans l’humanisation de mon animal à outrance, comme on peut le voir ici ou là.

Je suis fière de voir les progrès de Gribouille au quotidien, qui prend de plus en plus ses marques à mes côtés, avec ses petites habitudes. Nous partageons des moments câlins (avec des séances de ronronthérapie apaisantes) mais aussi de jeu (à son âge, elle reste très éveillée et dynamique) et miss se révèle être une gourmande… le feeling a été rapide et nous nous sommes apprivoisées en toute quiétude.

Mes conseils

Avant d’adopter un animal, de quelque espèce que ce soit, il convient de réfléchir à son mode de vie personnel. Ceci va influencer sur le choix entre un chien ou un chat, par exemple. La contrainte du logement, sa taille, mais aussi l’accès à un espace extérieur est à ne pas négliger. L’entente avec d’autres animaux, les enfants est un paramètre qu’il convient de prendre en compte.

Pour ce qui est du bien être de l’animal, je recommande d’être présent pendant quelques jours après l’adoption de l’animal choisi, pour le rassurer en cas de possible inquiétude, changer d’environnement est une source de stress. La patience et le calme permettront à l’animal de se sentir en sécurité.

Lorsque l’on adopte un animal au sein d’une association, celui-ci est vacciné, identifié et stérilisé (en fonction de son âge, lorsque l’animal est plus jeune, il est fourni un document permettant de réaliser ces opérations dès que ce sera possible. Certes, cela représente un coût, mais il en va se sa santé et de sa sécurité.

 

Pour conclure

Je suis heureuse d’être la « maman d’adoption » de ma douce Gribouille, qui m’accompagne chaque jour, en restant non loin de moi dans mes activités de rédaction. Elle m’aide aussi à avoir un rythme plus calme et posé, en m’imposant malgré elle des pauses (repas, câlins, repos…) ce qui m’apporte une sérénité dont j’avais besoin.

Sa présence me rassure, et inversement. Elle a son petit caractère bien trempé, avec des moments de jeu qui me prêtent à rire, des moments plus réconfortants qui m’aident lors des moments plus difficiles.

Une démarche d’adoption est un acte responsable. Un animal n’est pas une peluche, que l’on abandonne pour un motif qui m’apparaît comme suspect. Bien sûr, certains événements de la vie ne permettent pas de rester avec son animal, cela s’entend.

Et toi, possèdes-tu un compagnon, ou peut-être plusieurs ? Quelle est ta relation avec lui ?

 

J’attends de lire tes réponses dans les commentaires ou via mes différents réseaux sociaux.

 

 

Merci pour ta lecture et à très bientôt pour un prochain article 😉