Sonic Movie: Un PEU DE SAUCE PIQUANTE SUR VOTRE HERISSON ?

Hello hello !!

Aujourd’hui, je viens te donner mon avis sur le film que j’attendais le plus pour cette année 2020 : Sonic Movie !! Comment ça, je ne suis pas crédible ?? Merci pour la confiance…

Le 11 décembre 2018, était diffusé le tout premier trailer d’un film où le héros serait mon hérisson bleu favori, mascotte de mon enfance : Sonic the Hedgehog, de la licence du même nom et édité par SEGA. Le tout premier jeu, sorti à la fois sur SEGA Megadrive/Genesis et sur Sega Master System célèbrera (déjà) ses 30 ans l’an prochain… mais ça, j’y reviendrai plus tard.

Sonic Movie devait initialement être projeté dans les salles obscures à partir du 25 décembre 2019, ce qui avait provoqué chez moi une réaction quelque peu violente car je ne retrouvais pas dans les images présentées, occasionnant une réaction à chaud de ma part quelque peu acerbe : https://playntravels.com/2018/12/11/mon-avis-sur-sonic-movie-2019-un-cadeau-de-noel-empoisonne/

C’est donc le 12 février dernier qu’est sorti ce film, tant attendu par les critiques, les fans, les curieux… beaucoup de monde en fin de compte ! Moi y compris…

Mon ressenti à propos de ce film sera sans SPOILER – à lire jusqu’à la fin…

Je suis allée découvrir cette aventure cinématographique de la mascotte de mon enfance… tout commence plutôt bien, avec un décor qui n’est pas sans rappeler Green Hill dans Sonic Forces (un jeu qui aurait pu être sympa si sa maniabilité avait été meilleure… à tester pour les plus courageux). La musique est entraînante jusqu’au moment où débarque Sonic… je commence alors à m’inquiéter de la suite. Comment dire ? Ce design ne me convainc pas alors que la copie avait été revue et corrigée après une première évaluation maintes fois remise en question. Ce qui a réjoui le réalisateur du film (et certains fans ?) : https://www.ecranlarge.com/films/news/1120399-le-realisateur-de-sonic-le-film-remercie-les-fans-daimer-le-nouveau-design-du-herisson.

La première partie de Green Hill dans Sonic Forces, sorti en 2017 sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch !

Nous apprenons ainsi comment Sonic acquiert ce super pouvoir de se déplacer rapidement, et certains s’étant amusés à calculer la vitesse de Sonic, comme l’indique ici une vidéo du site The Escapists : https://v1.escapistmagazine.com/videos/view/game-theory/9324-How-Fast-is-Sonic-the-Hedgehog?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=videos&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter%5C (ceci est une théorie, comme toute théorie, celle-ci peut-être remise en question, je te laisse donc en juger par toi-même…) et notre protagoniste se retrouve téléporté, grâce à l’utilisation d’un de ses rings, dans un monde réel.

Ce monde réel, parlons en. Nous découvrons donc Green Hills, bourgade calme dans le Minesota. Par la même occasion, nous faisons connaissance avec Tom, agent de la police locale, alias le Roi du Donut 🙂 qui souhaite être muté à San Francisco.

Je n’irai pas plus loin dans mon résumé de l’intrigue mais je te laisse deviner la suite. Quelques temps plus tard, nous rencontrons le fameux Dr Ivo Eggman (ou Robotnik en version française, comme indiqué plus tôt dans mon article), un savant fou qui n’a qu’une seule obsession, celle de détruire Sonic, à l’aide de robots, tous plus farfelus les uns que les autres.

Pour incarner Eggman, le réalisateur du film a choisi Jim Carrey, un acteur canadien que j’apprécie beaucoup aussi bien du point de vue de sa carrière que pour son parcours de vie. Et là, je réponds : NON ! Ce n’est pas possible !! Je suis dans The Mask ou quoi ? Le personnage n’a pas ce grain de folie que je connais du Docteur Savant Fou que je tente tant bien que mal d’éliminer dans chaque épisode du hérisson bleu, et les mimiques de Jim Carrey sont du Jim Carrey… Bref, je n’accroche pas.

Le personnage de Sonic n’arrive pas à me faire sourire, cet « espèce d’alien bleu », comme il est souvent décrit au long du film… certes, des moments émouvants nous sont présentés, mais je n’y arrive pas. Je suis pourtant une personne à la larme facile, mais j’ai pleuré de honte à ma sortie de la salle, tant j’étais déçue.

Je dirais même (et je ne mâche pas mes mots) que nous avons ici une carricature de l’image que j’ai dans mon coeur.

Autre remarque que je ferais sur le film, les références, certaines sont justifiées puisqu’appelant à ceux qui connaissent un minimum l’univers vidéoludique de Sonic, mais sans plus. Et les placements produits, nombreux (trop) à mon goût, l’auto-promo étant comprise.

Tu l’auras compris, je n’ai pas du tout aimé le film… si je devais garder un point positif, (il en faut bien un, tout n’est pas noir ou blanc, un peu de nuance (non, pas 50… si tu as la référence) grisâtre, avec un bon point pour la scène choisie pour le générique final, je me suis dit « bordel là je vois Sonic, mon Sonic qui m’accompagne depuis mes débuts de joueuse, c’est-à-dire 28 ans !!) en sachant que Sonic the Hedgehog, premier épisode du nom fêtera ses 30 ans l’année prochaine !!

Je te laisse découvrir la fin, allez, puisque je suis sympa et que j’ai bien envie de changer de mes habitudes, un petit (enfin presque) SPOILER : Tails apparaît en post-générique, laissant présager un épisode 2 !! OH MY GOD !! Noooooon…

Pour en savoir plus, Polygon en parlera mieux que moi : https://www.polygon.com/2020/2/14/21137563/sonic-movie-post-credits-scene-tails-origin-sequel-cliffhanger-explained !

C’est sur ce petit avant-goût, certes plutôt négatif, que je te laisse découvrir par toi-même ce que donnera ce long métrage. (je n’ai volontairement pas parlé du doublage, le français n’est pas des meilleurs, mais ça, ce n’est presque qu’accessoire quant à ma décéption liée au film en lui-même, en anglais, c’est bien plus sympa mais ne remonte malheureusement le niveau des images).

Si tu es allé le voir, tu peux me donner ton avis, je te demanderai juste de ne pas spoiler le film en commentaires, pour toute remarque comportant du spoil, je t’invite à me contacter en message privé sur mes réseaux sociaux que tu as dans la rubrique « Où me trouver » du blog.

A bientôt !

Je file de ce pas jouer au Sonic the Hedgehog original sur ma Megadrive Mini !

Auteur : Enaid

Enaid, admin du site, rédactrice amateur et passionnée par de nombreuses choses ! Contact : lescarnetsdenaid@gmail.com

7 réflexions sur « Sonic Movie: Un PEU DE SAUCE PIQUANTE SUR VOTRE HERISSON ? »

  1. J’ai arrêté de lire ici : “Je suis allée découvrir cette aventure cinématographique de la mascotte de mon enfance… tout commence plutôt bien, avec un décor qui n’est pas sans rappeler Green Hill dans Sonic Forces”.

    J'aime

  2. Je ne compte par aller le voir, mais bien sûr, les retours m’intéressent. Je ne suis pas fan de Sonic, qui est moins de ma génération, mais il y a un ou deux jeux que j’ai beaucoup aimés, et de toute façon, j’imagine ce qu’on peut ressentir quand une mascotte d’enfance apparaît sur grand écran. Dans ce cas de figure, ta déception n’en est que plus grande. D’après ce que j’ai lu/entendu, le film ne s’adresse qu’à un public de 8 ans, alors que les fans sont tous trentenaires ! Heureusement, Detective Pikachu avait moins commis cette erreur ! Mais ne nous leurrons pas, ils n’ont fait qu’un divertissement facile et commercial. Le problème étant que le film rencontre un grand succès, ahah.

    J'aime

  3. Je ne sais plus que penser de ce film, j’essaierai de le voir avec mon fils de cinq ans et d’en parler ici. Je lis beaucoup de choses contradictoires, je pense que mon fils aimera, car il connaît un peu certains dessins animés. Quant à moi je suis bon public et j’ai un souvenir fort du premier Sonic sur Master System… À voir !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s