Life is Strange : 5 ans déjà !

30 janvier 2020 9 Par Enaid

Hello toi !!

Aujourd’hui nous célébrons un anniversaire… le mien est déjà passé… et je viens te parler ici d’une licence vidéoludique qui me tient énormément à coeur : Life is Strange, du studio parisien DONTNOD Entertainment !

C’est en effet le 30 janvier 2015 qu’est sorti le tout premier épisode de la saison 1 de Life is Strange !! 5 ans déjà que nous avons pu jouer à cette expérience vidéoludique qui changera bien la vision du jeu vidéo à celles et ceux qui auront découvert cette aventure.

Pour les étrangers à la licence, petit reveal trailer du jeu, publié sur la chaîne Youtube de Playstation :

Rappelons que le jeu est sorti à l’époque sur PS3/PS4, Xbox 360/Xbox One, PC mais aussi sous Android/iOS.

Les différents épisodes étaient disponibles tout d’abord de manière dématérialisée, avec une attente pour les joueurs d’environ 2 mois entre chaque épisode, ce qui me fait rapprocher ce jeu du côté de la série, d’où également la dénomination en saison des 2 jeux au lieu de parler de l’épisode 1 (ou opus, que je n’utilise que dans son sens propre qui est musical).

Le dernier épisode est donc mis à disposition le 20 octobre 2015. Pour les joueurs qui l’attendaient comme moi en version physique, il faudra attendre le 22 janvier 2016 pour pouvoir se le procurer. Je suis de cette seconde partie de joueurs, non pas par réel choix : je vivais avec quelqu’un pour qui les jeux narratifs n’étaient pas dans son style de prédilection… ou presque : nous avions joué à Heavy Rain ou Beyond Two Souls ensemble. Mais Life is Strange : « tu attendras ». Soit.

Mon anniversaire étant quelques jours avant cette sortie, j’avais précommandé le jeu dans son édition collector, composée du jeu, dans sa boîte, du CD de la bande originale, avec une jaquette qui n’est pas sans rappeler un passage de ce même jeu et un artbook qui reprend celui que Max possède au long de son aventure à Arcadia Bay.

Quand j’ai reçu ce précieux coffret, « mon précieux » comme le dirait un certain personnage, mon premier jeu depuis bien longtemps, et mon premier collector sur current gen, j’étais toute émue de le découvrir. J’ai dû patienter pour y jouer. Ce que je fis sagement.

C’est réellement lorsque je me suis séparée que j’ai pu le découvrir manette en mains, et découvrir, non sans émotion, l’histoire de Max et Chloé, la découverte de ce pouvoir mystérieux qui va basculer la vie de Max, et celle de son entourage. Pour ne pas entrer dans le spoil de ceux qui voudraient le découvrir à la suite de cet article, je n’irai pas plus loin. J’ai beaucoup pleuré en effectuant mes choix dans cette aventure, certes courtes, mais je n’ai pas joué à tous les épisodes en une seule fois. J’en faisais un chaque weekend, entre 2 semaines de travail.

Ce jeu m’a tout de suite captivée, et le thème principal de l’effet papillon m’a tout de suite attirée, sans réellement savoir pourquoi. Ce jeu, qui est donc le premier auquel j’ai joué après ma séparation, qui marque le début d’une nouvelle vie. Sans doute est-ce pour cela que je l’apprécie tellement ? Sans doute. Je ne me suis jamais réellement posé la question.

Toujours est-il que lorsque un peu plus d’un an après est sorti Life is Strange, Before the Storm, je n’ai pu contenir mon émotion et je n’ai pas hésité à précommander le jeu dans sa version dématérialisée.

Le premier épisode est sorti le 31 août 2017, j’ai donc enchaîné les 2 jeux, et c’est là que j’ai appris ce qu’était l’impatience, celle de vouloir connaître la suite des aventures de Rachel et Chloe. Impatience relative, l’attente de 2 mois était pour moi tout à fait supportable, et il faut dire que j’étais bien occupée à ce moment-là, ce qui me permettait de contenir mon émotion.

Chaque soir où était disponible un épisode, adieu vie sociale (virtuelle) et je retournais me plonger avec délice dans les épisodes soigneusement réalisés.

Je retrouve alors cette fonction du jeu vidéo que j’avais pendant mon enfance, un refuge. J’ai savouré les épisodes avec les émotions qui m’ont accompagnées, encore une fois, les larmes ont coulé au gré des moments vécus.

Je me sens réellement proche de Rachel, sur beaucoup de points de sa personnalité, et ce que j’ai découvert sur elle m’a aussi aidé à mieux me connaître, comme quoi, le jeu vidéo permet aussi de se remettre en question.

Ici encore, pas de spoils pour les curieux de découvrir cette préquelle à Life is Strange.

Quelques temps plus tard, est annoncé… Life is Strange 2 !!

Qui dit 2, dit suite ? Hmm… je te laisse répondre à cette même question en jouant au jeu.

Dans cette saison 2, nous incarnons 2 frères, Sean et Daniel, conduits à quitter Seattle pour rejoindre le Mexique. Parviendront-ils à destination ? Que leur réserve cette aventure ??

Ce jeu m’a une nouvelle fois bouleversée, avec une histoire tout aussi touchante que celle de la saison 1, j’ai encore beaucoup pleuré (les boîtes de mouchoirs décimées ne se comptent pas…) et j’ai découvert ici encore des thématiques très chères à mes yeux. Je suis une personne hypersensible, et comment dire… j’ai la larmichette facile !!

Je tiens, au travers de cet article remercier plus que chaleureusement les équipes de DONTNOD Entertainment pour ces belles émotions qui ne sont qu’un début et j’attends le prochain jeu du studio, nommé Tell Me Why, annoncé pour l’été prochain, sans plus de précisions.

Merci Oskar, Luc, Masha, Anne et tout le monde… je ne vous cite pas tous et merci aussi à Deck Nine pour Life is Strange: Before the Storm ainsi qu’à Square Enix pour l’édition et la distribution !

Aurons-nous le droit à un Life is Strange 3 ??

C’est sur cette question que c’est toi que je viens remercier pour ta lecture, et tu peux me partager ton ressenti sur cette licence.

A très bientôt pour un nouveau Carnet !!