Souvenirs de mes premiers émois vidéoludiques…

Hello toi !

Nous sommes en décembre, et cela ne t’échappera pas mais dans quelques jours (déjà) ce sera Noël et ses festivités, qu’elles soient en famille ou entre amis, l’occasion de partager de précieux moments !

A cette occasion, je pensais partager avec toi mes premiers souvenirs lorsque j’ai reçu ma première console de jeux, avec quelques petites anecdotes personnelles. Tout ceci sans entrer dans les détails intimes de ma vie…

Tout ceci remonte 27 ans en arrière, le soir de Noël 1992 (que le temps passe vite) alors que j’avais commandé une console pour jouer et retrouver les sensations que j’avais connues en regardant Hugo Délire quelques temps plus tôt et le fun en découvrant Super Mario Bros.

Mes parents ne connaissaient rien du tout au jeu vidéo (qui était, il faut le reconnaître, un peu un sujet tabou à la maison). Au moment de faire ma demande, il a donc fallu que j’explique ce que je voulais, pourquoi et surtout rassurer sur le fait qu’il n’y avait pas de violence dans les jeux que je souhaitais (c’est en grande partie à cause de cela que j’ai raté de nombreuses séries animées du moment…). Quand je leur ai décrit les spécificités des consoles, c’était pour moi comme parler chinois… J’ai donc adapté mon discours (ce qui n’est pas simple quand on est passionné) et ils ont accepté d’investir dans une console de jeu qui, à l’époque, se rapprochait des 350€ (2500 F) auquel il fallait ajouter le prix des jeux (qui oscillait aux environs des 60€) – Ces prix ne sont qu’une simple conversion, et non pas leur prix en euros constants, comme l’avait proposé un article cité ici avec une infographie explicative : https://www.gamalive.com/actus/19036-prix-consoles-jeux-inflation-liste.htm !

Pour être honnête, je pensais recevoir la Megadrive, tout juste sortie (en 1991, dans nos contrées européennes), avec Sonic the Hedgehog. J’ai eu la Sega Master System, dans sa seconde version pack Sonic (Alex Kidd in Miracle World étant inclus dans la ROM de la console). Je ne regrette pas ce choix de la part de mes parents, puisqu’il m’a permis de découvrir cette console qui malheureusement n’a pas eu le succès escompté par l’entreprise japonaise, pour qui les ventes n’ont vraiment décollées qu’avec la machine suivante qu’est la Megadrive ! Les licences proposées étaient déjà nombreuses et c’est aussi comme cela qu’est née ma passion pour la mascotte de SEGA : Sonic the Hedgehog, personnage iconique aux couleurs de la firme (de nombreuses anecdotes le concernant existent…). Je pense y revenir prochainement, le temps de préparer un contenu intéressant et qui reprend les principales informations à savoir sur le hérisson le plus connu des joueurs.

Ce soir là, j’ai donc découvert mon duo de jeux sur lequel j’ai passé de nombreuses heures, à travers les différents niveaux proposés, ainsi que des musiques qui restent gravées dans ma mémoire. Il y a quelques mois de cela, j’ai appris qu’Alex Kidd in Miracle World était disponible dans l’eshop de Nintendo, et j’avoue que j’ai craqué pour ce petit jeu, précurseur en matière de RPG avec la possibilité de gérer un inventaire et un bestiaire développé ! Quant à la version Master System de Sonic, elle est complètement différente de la version sortie la même année sur Megadrive. Pour les possesseurs de la « mange-piles » qu’était la Game Gear, les 2 versions se rapprochent énormément !

Le duo de jeux sur lequel tout a commencé chez moi, dont un Alex Kidd en version boîte, ce qu’il est rare de trouver ! (image extraite de la collection d’un copain chez qui j’ai pu rejouer à ces mêmes jeux)

D’autres jeux sont arrivés plus tard dans ma collection, avec des aventures diverses et variées… avant de connaître les évolutions dans le jeu vidéo jusqu’à aujourd’hui posséder les consoles des générations actuelles avec leurs licences phare !

Et toi, quelle a été ta première console et quelles émotions t’ont accompagnées lorsque tu l’as reçue ? C’est dans l’espace commentaire que je te propose de partager ces souvenirs 😉

Merci pour ta lecture et à très bientôt sur Les Carnets d’Enaid !

2 réflexions sur « Souvenirs de mes premiers émois vidéoludiques… »

  1. Ton article est très intéressant, d’autant que je suis justement née en 92. L’industrie videoludique a parcouru bien du chemin dans les mœurs et esprits. Ayant la chance d’avoir des frères aînés, j’ai rapidement été bercée par la NES, puis par la PS1. Ma première console perso est la Game Boy Color. Ça rend nostalgique !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Oui, parfois la nostalgie prend un peu le dessus. Nous faisons partie de ces joueurs qui ont connu les consoles 8/16 bits et désormais en 4K ! Ce qui est impressionnant quand on y pense.

      Ces souvenirs émus où nous avions peu de jeux, ce qui nous permettait de les explorer et de les savourer. Un temps que je pense prendre désormais.

      Bonne découvertes pour tes prochaines expériences et à bientôt sur le blog 😘

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s