Pourquoi j’ai décidé de ne plus regarder la TV ?

Hello toi !

Aujourd’hui, je viens te parler d’un sujet qui fait l’objet de nombreux débats autour de moi, et en y réfléchissant un peu, j’ai pensé que je pouvais m’exprimer sur la question sur un post de blog !

Tout comme de nombreuses personnes parmi nous, la télévision est entrée dans ma vie alors que j’étais très jeune. Je regardais des dessins animés (que ce soit avec le Club Dorothée ou d’autres programmes divers dont les noms m’échappent…) mais aussi des programmes éducatifs et enrichissants tels C’est pas sorcier ! grâce auxquels j’ai pu découvrir de nombreuses choses sous un angle ludique…

Comme chacun, j’ai grandi et évolué et le jeu vidéo est entré dans ma vie. Depuis lors, je ne regardais plus que très peu les programmes proposés, le plus souvent des films car je n’allais jamais au cinéma avec mes parents (ce qui explique aujourd’hui pourquoi ma filmographie de mes années jeunesse est aussi limitée) et un accès plus que limité à des contenus qui pouvaient nous être utiles.

Quand j’y songe, je passais déjà beaucoup plus de temps à jouer qu’à regarder les programmes. Avant de posséder ma première console de jeu, j’ai été alitée une longue période à cause de soucis de santé donc je n’avais pas grand chose pour m’occuper. J’ai découvert alors Hugo Délire, un programme 100% français où l’on devait appeler un numéro de téléphone pour participer à un jeu où le personnage se déplaçait de manière interactive en utilisant les touches du combiné du téléphone fixe ! Je n’ai pas eu la chance d’être sélectionnée mais je n’oublierai pas les quelques souvenirs d’avoir regardé quelques temps ce programme.

La télévision servait aussi chez moi à suivre les événements sportifs. Amateure de sports mécaniques, j’avais ainsi accès aux Grand Prix de Formule 1, certains matches de rugby (aussi rares soient-ils à l’époque) étaient retransmis sur les chaînes publiques, et d’autres manifestations du même ordre.

Avec le temps, le média jeu vidéo a pris une place de plus en plus importante, tout en laissant une grande partie de mon temps libre à une autre passion qu’est celle de la lecture. Toutes deux ayant des similitudes avec la stimulation de l’imaginaire et des possibilités d’évasion sans commune mesure.

J’ai décidé de ne plus regarder la TV au moment où je me suis séparée de mon ex-conjoint. Et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, je ne me retrouve plus dans les programmes proposés : des films datés, des émissions trop peu rarement intéressantes ou alors diffusées à des heures archaïques (ce qui est en soi dommage). Je continue à suivre les manifestations sportives qui m’intéressent sur internet ou mon smartphone avec des notifications des applications des clubs que je suis ou de sites sportifs, et pour ce qu’il en est de la Formule 1, j’ai abandonné et étant diffusée sur la chaîne à péage Canal +, je n’ai pas envie de souscrire un abonnement pour si peu. Deux autres éléments majeurs m’ont également fait décrocher du petit écran : la diffusion des programmes à heure fixe et la publicité ! J’en reparle après…

Quand je parlais avec mes collègues de cette indépendance de la télévision, j’entends souvent : « A quoi te sert alors ta TV ? » Je réponds tout simplement, qu’elle me sert à jouer, et à regarder les contenus qui m’intéressent sur Netflix et Youtube !

Dans une vidéo intitulée « LA TV S’EFFONDRE ! Bientôt la fin de la télévision ? » Julien Chièze, journaliste analyse des données sur cette désertification du petit écran par toute une génération de personnes, les plus jeunes ! Regarde plutôt :

Je rejoins cette analyse, mais aussi me retrouve complètement parmi ces personnes pour qui, la consommation de télévision a nettement chuté, voire disparu de mon mode de vie. J’évoquais les heures fixes de diffusion des programmes, en effet, avec mes récentes activités professionnelles, je ne prends plus le temps de me poser à une heure fixe devant mon écran (ou alors uniquement pour les quelques matches encore diffusés…).

Je parlais de la publicité à la TV, un autre facteur qui explique mon manque d’intérêt. Regarder un film et être interrompu par de nombreuses coupures de publicité ne me donne guère envie. Autant prendre une VOD ou acheter le blu-ray du film que je souhaite regarder. Dans cet article du journal Le Parisien, quelques changements sont également à prévoir pour les prochaines semaines, avec encore plus de réclame et soit-disant des soirées cinéma plus fréquentes : http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/reforme-de-l-audiovisuel-tout-ce-qui-va-changer-a-la-tele-03-09-2019-8144913.php%C3%80?fbclid=IwAR1u8nbB4bvxIVbLfP35hoZgtgCUc4x2B8nVsQ-_EpqHWwd-gokBtQXCrko Ce dont, pour ma part, je doute fortement et dans le but de tenter de concurrencer Netflix.

Netflix, plateforme de streaming de séries et films. Je l’ai découverte pendant l’été 2017 avec la série 13 Reasons Why (13 raisons pourquoi, en français). J’apprécie de pouvoir savourer une série à mon rythme et selon mes envies. Si je ne souhaite regarder qu’un épisode à la fois, cela est possible. De même pour binger (regarder de manière intensive) une même série. Le tout disponible en VOST (version originale sous-titrée) avec certains contenus disponibles en 4K, le tout pour le prix à peu près équivalent à un blu-ray. Ma consommation de films a évolué avec ce service. Cependant, j’achète de plus en plus de manière raisonnée, mais j’en reparlerai dans un prochain article, car il ne concerne pas que l’industrie cinématographique.

Tout ceci pour répondre à ma question de départ : pourquoi est-ce que j’ai arrêté de regarder la TV :

  • D’une part parce que les émissions ne m’intéressent plus et que je trouve les réponses à mes questions dans d’autres types de programmes, animés par des passionnés sur Youtube, et qui correspondent bien mieux à mes attentes.
  • Mon mode de vie a évolué : moins de temps disponible, et je peux me poser à tout moment de la journée sans avoir à me mettre de rappel pour ne pas rater le début d’un programme.
  • Pour éviter la publicité omniprésente sur nos chaînes de télévision, ce qui engendre bien souvent des retards dans la diffusion de ces mêmes programmes.
  • Pour la sensation de liberté que cette indépendance a engendré chez moi.

Et toi, regardes-tu encore la TV ou dirais-tu que chez toi aussi la consommation de ce medium a évolué ?

Tu peux réagir dans les commentaires de l’article et je serai ravie de te lire…

A bientôt sur Les Carnets d’Enaid 😉

Auteur : Enaid

Enaid, admin du site, rédactrice amateur et passionnée par de nombreuses choses ! Contact : lescarnetsdenaid@gmail.com

2 réflexions sur « Pourquoi j’ai décidé de ne plus regarder la TV ? »

  1. La TV t’as l’impression d’être dépendant d’un programme. Sur le net c’est quand tu veux et avec plus de diversité. Hormis de bons documentaires, pour le reste la TV n’a pas su se renouveler et est restée à camper sur sa position dominante. Elle en paie le prix aujourd’hui.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est l’impression que j’ai aussi aujourd’hui. Je ne regarde plus que quelques (rares) matches diffusés et quelques documentaires… quand j’y pense ! Nos habitudes de vie ont changé, et avec elles, notre usage et consommation des programmes TV.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s