Chernobyl, magnifiquement flippante !

Hello cher lecteur !

Aujourd’hui, un nouvel article sur des séries que je découvre avec plus ou moins de retard. Celle dont je vais te parler aujourd’hui m’a beaucoup marquée, il s’agit de Chernobyl, diffusée sur la chaîne américaine HBO (et OCS chez nous) !

Avant d’entrer dans les détails qui constituent la série, je tiens à remercier Thomas, grâce à qui j’ai pu la découvrir !

Cette mini-série, composée de 6 épisodes, a été diffusée entre mai et juin de cette année sur HBO (Etats-Unis) et Sky (Royaume-Uni).

De quoi parle-t-elle ? Elle aborde le délicat sujet de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, survenu dans la ville de Prypiat en ex-URSS (Union des Républiques Socialistes Sovétiques), dans l’actuelle Ukraine, à une trentaine de kilomètres de sa capitale, Kiev. Cette même catastrophe a eu lieu le 26 avril 1986 et aura marqué à jamais les esprits de ceux qui l’ont vécu, de près ou de loin, mais aussi aura provoqué de nombreuses réactions au sein de la communauté scientifique.

Ce triste événement aura causé de nombreuses morts auprès des techniciens de la centrale, des pompiers qui ont tenté d’éteindre l’incendie des réacteurs, mais aussi des habitants de la ville. Sans compter les dégâts irréversibles qui touchent encore, à l’heure actuelle les habitants survivants, mais aussi leurs enfants. Aujourd’hui, 33 ans après, l’incident reste encore gravé dans les mémoires et nous avons (je pense) encore tant à apprendre des erreurs qui ont pu être commises lors de cette tragédie.

La série nous propose de revivre l’événement comme si nous en étions spectateurs, avec les moyens techniques de l’époque, bien moins développés qu’actuellement et ce décalage aussi entre Europe de l’Est et Europe de l’Ouest. Il m’est arrivé à de nombreuses reprises de m’insurger devant mon écran, ou bien encore de me poser de nombreuses questions sur les choix réalisés par les équipes présentes sur place. Tout ceci m’interpellant au plus haut point.

Soigneusement réalisée, avec des détails surprenants et des reconstitutions magnifiques, j’ai été captivée par ces épisodes d’une durée plutôt longue mais suffisante (entre 45 et 60 minutes, générique compris), et un côté haletant qui ne donne pas envie de binger cette même série devant l’effroi et la stupéfaction qui se sont emparé de moi au visionnage !

Une série que je te recommande si tu souhaites davantage comprendre ce moment de l’histoire dont nous ne parlons que trop peu aujourd’hui et qui pourtant, aura eu de nombreuses répercussions sur nos vies quotidiennes.

Pour aller plus loin, et si tu as envie d’en savoir plus, je te propose de lire/regarder ce magnifique livre d’Igor Kostine : Tchernobyl : Confessions d’un reporter. Dans cet ouvrage, l’auteur nous invite à l’accompagner sur le reportage et témoignage authentique qu’il a pu réaliser sur cette même catastrophe, au moyen de photographies, le tout avec des explications précieuses qui permettent de mieux comprendre le contexte.

Igor Kostine s’est éteint en 2015, à l’âge de 59 ans, de la suite des radiations qu’il a reçues en 1986. Dans cet article du monde, daté du moment de son décès, le journaliste revient sur un parcours unique, qui a le mérite d’être connu : https://www.lemonde.fr/culture/article/2015/06/24/la-mort-d-igor-kostin-l-il-de-tchernobyl_4661019_3246.html

Voici un ressenti sur une série qui me donne envie d’aller en découvrir de nouvelles !

A très bientôt sur le blog 😉

4 réflexions sur « Chernobyl, magnifiquement flippante ! »

  1. Bonjour Diane,

    Une série qui a l’air très intéressante que je vais tâcher de regarder et qui suscite des questions sur ce qui a pu réellement se passer lors de cette catastrophe !

    Merci pour ce partage… 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s