Quand l’amitié tourne à la toxicité…

16 septembre 2019 23 Par Enaid

Hello à toi cher lecteur,

Aujourd’hui je lance une nouvelle rubrique, que j’ai décidé d’intituler « Confidences ».

Ici, je partagerai des rubriques sur des sujets personnels, qui me tiennent à coeur. Certains d’entre eux me permettront de poser sur le papier des mots sur des moments douloureux, quand d’autres parleront de moments plus heureux.

Tu pourras librement réagir dans les commentaires qui sont ouverts à la discussion, et je te demanderai juste de rester respectueux dans tes propos.

Mon post d’aujourd’hui aborde le sujet délicat des amitiés toxiques. Le récit qui suit n’a rien de fictif, et est bel et bien réel. J’ai volontairement choisi de ne pas aborder certains passages qui étaient beaucoup trop personnels pour les proposer dans un article de blog.

Pour moi, l’amitié est une valeur importante à mes yeux. J’ai choisi de partager ce moment douloureux avec toi, car j’ai ouvert les yeux sur la situation il y a quelques mois.

Si une telle situation t’arrive ou t’est arrivée et que tu souhaites en parler, n’hésite pas à me contacter, ne reste pas seul(e) dans ton coin, en parler (ou l’écrire comme je l’ai fait), est le seul moyen d’exorciser sa douleur.

Voici mon récit

Pendant de longs mois, j’ai cru faire confiance à une personne qui m’était proche. Il n’en était rien, et je peux affirmer aujourd’hui qu’elle s’est servie de moi.

Cette personne est entrée dans ma vie à la suite d’une rencontre comme nous en faisons tous. Nous lions rapidement connaissance et ce qui en apparence a tout d’une amitié se crée, se développe, sans aucun nuage à l’horizon. La confiance qui en découle est donc naturelle. A un moment donné, un projet commun voit le jour (rapidement quand j’y pense…) Les personnalités de chacun étant différentes, chacun apporte à sa manière à ce beau projet.

Je ne vais ici pas tout détailler (par souci de confort de lecture, et aussi pour me préserver), mais j’ai vu cette personne sous différentes facettes : très gentille et agréable, mais aussi irascible et invivable ! Pendant ce temps, j’avais de nombreuses choses à gérer, tant bien que mal.

Tout ceci s’est déroulé en plusieurs étapes, tout d’abord la séduction, pour passer par une phase d’exploitation (on pourrait presque parler de vampirisation, néologisme ?), avec un investissement personnel important, une envie d’exclusivité, j’entends par là que si certaines de mes activités passées ont cessées… je vous laisse deviner pourquoi), pour passer à l’ignorance, et à l’exclusion (non officiellement déclarée, pour ne pas « jouer sur les images publiques de chacun »), en passant par des insultes et menaces (et j’en passe…).

Il y a quelques semaines de cela (après une longue absence pour des raisons médicales, mais aussi dans l’envie de me retirer un peu du monde extérieur…), j’ai eu écho de certains comportements et propos qui ont eu lieu pendant cette même absence, et bien avant tout cela. Le tout dans des conversations auxquelles je n’étais, évidemment, pas conviée.

La douleur a été vive, de nombreuses larmes versées, la colère m’a emporté, jusqu’à remettre en doute d’autres amitiés (à tort).

Le pire dans cette histoire ? C’est que cette même personne m’a utilisé pour parvenir à ses fins, en brisant certains de mes contacts et amitiés, pour réussir et me donner une image de mauvaise personne… je faisais jusqu’alors partie d’un écosystème, qui a été mis à mal depuis sa présence en son sein !

De plus, je ne suis pas la seule victime de cette même personne, qui ose retourner la situation en sa faveur… et mentir auprès de nombreuses personnes ! Ce qui a le don de me blesser davantage. Certaines de ces mêmes personnes ont tout comme moi mis du temps à réaliser ce qui leur arrivait.

Je ne sors pas indemne de tous ces événements, et le temps ne m’aidera pas à oublier, mais à cicatriser de ces plaies invisibles.

Alors, si d’aventure tu te reconnais dans ces lignes, oui j’ai pris un « putain de recul » pour écrire ces lignes !

Tout ceci n’est qu’un court résumé de ce qui m’est arrivé. Écrire (et partager) ces lignes est douloureux, et ravive les plaies que cette expérience m’a laissées…

J’ai ouvert les yeux sur la situation, un peu tard, certes, avec ces questions : pourquoi et comment peut-on ainsi blesser quelqu’un qui vous donne sa confiance ?

Je te laisse méditer.

Tout ceci est derrière moi. J’ai décidé de moi-même de m’éloigner des personnes toxiques et vais beaucoup mieux depuis.

Merci pour ta lecture.

Enaid