Archives pour la catégorie TRIBUNES

Les robots vont-ils nous remplacer ?

Hello à toi !

Aujourd’hui, lancement d’une nouvelle rubrique, déjà existante dans mon précédent blo, il s’agit de mes Tribunes. Je vais ici prendre certains sujets, et tenter d’apporter une réponse, qui sera complètement personnelle.

Tu pourras toi aussi si tu le souhaites, venir apporter ton avis sur la question posée dans l’espace des commentaires. Un échange constructif est le bienvenu, et tout éclairage est une source d’informations non négligeable.

Samedi 14 septembre dernier, je suis allée à l’animation Carrément Robots, à Saint-Herblain, dans la périphérie nantaise, organisée dans le cadre de la Nantes Digital Week et en dialoguant avec des visiteurs, mais aussi des salariés de l’entreprise Intuitive Robots, nous avons eu une courte discussion, mais intéressante sur la place des robots dans notre société.

Cruzr, l’un des robots présentés pendant cette animation Carrément Robots !

Si tout comme moi, tu es passionné de jeux vidéo, tu auras tout de suite à l’esprit le sublime jeu du studio français de David Cage, Quantic Dream, Detroit: Become Human, dans lequel se pose la grande question de la place que peut prendre l’Intelligence Artificielle dans notre quotidien. Pour éviter tout spoil, j’indiquerai juste que nous y incarnons tour à tour 3 androïdes, Kara, Connor et Markus, chacun ayant des fonctions et habilités bien différentes. De nombreux autres sous-thèmes y sont habilement abordés, et cette aventure narrative est d’une telle densité que ce jeu est pour moi, mon GOTY (Game Of The Year, Jeu de l’Année en français).

Dans une vie où l’automatisation prend de plus en plus de place, bien que le phénomène ne soit pas nouveau, quand on regarde l’évolution de nos vies, de nombreux appareils remplacent des tâches qu’effectuaient nos ancêtres et qui nous semblent fastidieuses lorsqu’il s’agit de les réaliser nous-mêmes, je citerai par exemple : la machine à laver (qui n’est jamais tombé en panne ? Les lavages à la main deviennent rapidement un enfer…) ou bien encore la machine à coudre, qui a simplifié la vie de bien des ménagères (aussi bien de plus que de moins de 50 ans, si vous avez la référence) !

Ce même samedi après-midi, j’ai pu « échanger » quelques mots avec certains robots, et je me suis rapidement rendue compte d’une chose, tous étaient programmés pour répondre à des questions données avec des réponses plus ou moins précises. Aucun d’entre eux ne m’a pris par la main pour monter à l’étage du bâtiment ou pris l’ascenseur avec moi. Et au vu de la discussion que nous avons eue avec les salariés de la société précédemment nommée, ce ne sera pas demain la veille. Bien que certains robots soient autonomes, il n’en demeure pas moins que ceux-ci restent minoritaires et utilisés dans des domaines bien particuliers.

De plus, autre point non négligeable, un robot n’est rien sans l’homme ! Il en faut pour programmer les systèmes, les assembler, et les concevoir dans leur globalité. A partir de là un constat s’impose : nous devrons encore patienter pour trouver des entités robotiques complètement autonomes. Ces dernières nous simplifient la vie, mais elles ont besoin de nous humains pour les accompagner. Lorsque j’entends ici ou là qu’elles remplacent les hommes, je dirais qu’elles nous aident à éviter d’avoir à effectuer des missions répétitives pour nous focaliser sur des activités qui demandent davantage de réflexion. Les robots présentés ce même-jour permettaient de donner des itinéraires, ou bien de participer à la gestion de flux dans des espaces touristiques, ce qui dégage du temps pour du personnel pour gérer toute une partie de leur temps de travail à réaliser des actions qui requièrent davantage de temps et permettent elles aussi de rendre le travail plus intéressant et palpitant pour un salarié. Pour avoir moi-même exercé dans le tourisme, lorsque l’on répond un nombre incalculable de fois à la même question, au bout d’un moment, un robot peut sans souci prendre notre place.

De nombreuses multiples autres occasions peuvent ainsi être employées, tout à chacun aura à l’esprit des idées de situations où un robot peut venir en complément de personnel humain.

Pour conclure ce sujet et donc répondre à la question que je me suis posée, ma réponse n’est ni un OUI ni un NON francs, je dirais bientôt, mais pas tout de suite ! Il reste encore beaucoup de recherche à effectuer pour que ceux-ci deviennent parfaitement autonomes, et sans l’homme, ce ne sont que des amas de matériaux et composants divers, assemblés pour réaliser des actions et nous aider.

Il me tarde de voir cette automatisation dans des applications utiles à la société, et nous en voyons déjà les prémices, qui restent tout de même relativement timides. Je suis aussi technophile, débutante certes, mais intéressée par tout ce qui nous permettra d’évoluer et avancer vers de meilleurs horizons.

Et toi, as-tu un avis sur le sujet ? Qu’il soit tranché ou plus partagé, c’est dans l’espace de commentaires que je t’invite à développer tes arguments, et ainsi poursuivre ce débat qui s’annonce fort passionnant pour les années à venir !

Bonne fin de journée et à très bientôt sur le blog 😉