Tous les articles par Enaid

Enaid, admin du site, rédactrice amateur et passionnée par de nombreuses choses ! Contact : lescarnetsdenaid@gmail.com

Universtar Convention – St Thégonnec – 24 et 25 juillet 2021

Hello hello ! 

Le weekend des 24 et 25 juillet derniers, j’étais en Bretagne, plus précisément à St Thégonnec (dans les environs de Morlaix) pour participer à ma première convention après une longue pause liée à la pandémie actuelle !  

Cela me manquait de partager de tels moments dans mes Carnets, et, même si les visiteurs se sont montrés timides et n’ont pas été nombreux, l’ambiance a été conviviale et j’ai vécu d’agréables moments, que ce soit avec les autres exposants présents ou bien encore avec les membres de la Team Universtar ! 

Je tiens à remercier Morgan et Chrystelle pour leur invitation à cet événement et leur générosité tout au long de ce weekend.

Universtar Convention a été créé en 2018 par Morgan, organisateur et unique financeur de cette manifestation. Son souhait est de partager ses passions et que « tout le monde s’amuse et passe du temps ensemble ! » Il m’a également confié qu’Universtar est pour lui « la convention que j’aimerais vivre. » 

Des stands et invités divers étaient conviés et les univers représentés étaient nombreux. Ce que je te propose de lire aujourd’hui est un petit ressenti sur mes rencontres et découvertes. Un vlog est actuellement en préparation pour te proposer un tour d’horizon du salon pour te permettre de vivre l’événement comme si tu y étais 😉 

Cet événement était placé sous le signe des années 1980, une décennie qui a marqué beaucoup d’entre nous, et même si je suis née dans les dernières années qui la composaient, j’en garde quelques souvenirs inoubliables, notamment au niveau de la pop culture. 

Prêt à me suivre ? Allons-y ! 

  • La Delorean Time Machine 

Avant même d’entrer dans la convention, une voiture mystérieuse t’attendait pour te remémorer certains souvenirs liés à une saga cinématographique phare des années 80 : Retour vers le futur ! 

Tu pouvais ainsi admirer de tes propres yeux cette voiture mythique qui en a fait rêver plus d’un d’entre nous, sans risque de te retrouver téléporter dans une époque ou une galaxie plus ou moins lointaine ! 

Alan (Dan de son nom d’artiste) est un illustrateur, conteur et Artiste de talent. Il s’inspire du monde de Tim Burton, en particulier du magnifique film Les Noces Funèbres (que je te recommande absolument) pour créer des illustrations toutes plus magnifiques les unes que les autres. Certaines de ses réalisations sont inspirées de personnages de la pop culture et je te propose de tenter de reconnaître quels personnages se cachent dans les différents dessins exposés sur son stand. 

Dan est également conteur et travaille actuellement sur un recueil de contes pour nous permettre de nous plonger complètement dans un univers féérique ! Ce recueil n’en est qu’à la phase de prototype mais je compte bien suivre cette aventure littéraire pour en parler dans un prochain article ! 

Vincent de son prénom a réalisé un magnifique cosplay de X-Or et a partagé les coulisses de la création de son armure qui pèse non moins de 20 kilos !! 

Louis, passionné de steampunk, propose dans sa boutique des créations originales en tout genre et chacun peut trouver son bonheur au travers de son offre. C’est une personne adorable qui saura également donner quelques conseils et astuces pour se lancer dans la préparation de tenues steampunk et aussi apprécie partager quelques moments de fous-rires incontrôlés !! 

Un créateur de carnets, bijoux et autres coffrets de rangement avec des éléments en étain ou en argent. De belles réalisations à (s’) offrir pour toutes les occasions. 

Le tatouage est devenu une passion depuis maintenant quelques années et lorsque je suis allée à la rencontre de cette artiste, j’ai découvert un univers différent de ceux que j’avais pu approcher jusqu’à maintenant. Ulv Manen a une pratique vegan (encres non testées sur les animaux, soins n’utilisant pas de miel ou autre substance d’origine animale) et un talent admirable. Nous avons beaucoup échangé, jusqu’au moment où en admirant ses créations, je suis tombée sur des dessins à l’effigie de ma licence vidéoludique de cœur : Life is strange ! Nous en avons beaucoup parlé… et il se pourrait bien que mon prochain projet tatouage ait un lien avec la licence… mais ça, je n’en dirai pas plus ! 

Ces deux autrices ont des univers littéraires bien distincts qui pourront plaire aux lectrices et lecteurs des Carnets. Nadège Margaud travaille actuellement sur sa première trilogie, Les Amants des Pierres Levées, où différentes cultures se rencontrent pour une saga fantasy historique. Quant à Charlotte Bona, sa trilogie Havensele est disponible dans son intégralité. Parmi les thèmes abordés, notre relation avec notre planète Terre et sa fragilité, les relations humaines, ce que nous réserve le futur… tant de questionnements qui nous accompagnent au long de notre découverte de cet univers à découvrir au fil de notre lecture.

Je compte me plonger prochainement dans ces deux univers littéraires et compte proposer un retour suite à ces découvertes… un peu de patience !

Voici une maison d’édition qui propose d’agréables ouvrages tous plus surprenants les uns que les autres. Certains ouvrages me tentent bien, mais ma pile de livres à lire est suffisamment conséquente pour occuper mes soirées lectures.

Ce stand était dédié à toute personne nostalgique des jouets de son enfance et il y en avait pour tous les goûts. Figurines, accessoires, tout était présent pour nous faire replonger de quelques années en arrière.

Pascal est un artiste adepte de collages qu’il réalise lui-même de ses mains à l’aide de pièces dénichées dans des BD/Comics pour nous offrir des créations magnifiques ! Celles-ci sont le fruit de son imagination débordante et chacun/e d’entre nous se plongera dans son univers avec un regard émerveillé et fasciné devant la précision et la minutie apportée à chacun de ses tableaux. A quand un tableau dédié à mon hérisson bleu préféré ? C’est une question à laquelle même l’artiste ne souhaite pas me répondre…

Les impressions en 3D s’invitent de plus en plus dans nos foyers et certaines créations sont magnifiques, de par leur niveau de détail. Les machines, désormais accessibles au plus grand nombre d’entre nous, permettent de confectionner des objets tous plus impressionnants les uns que les autres. Et c’est tout l’art qui était représenté sur ce stand ! Quelque chose me dit qu’ici aussi une collaboration est au programme… affaire à suivre !

Certains artistes ont de l’or dans les mains et leur talent mérite d’être davantage mis en avant. Stacy crée de magnifiques sculptures elle-même, de ses mains agiles, pour nous émerveiller et nous mettre des étoiles dans les yeux ! Son univers est varié et elle propose de superbes objets pour décorer nos intérieurs.

Je vais maintenant brièvement parler des invités présents sur le salon…

Cyril nous conviait à découvrir son univers du cosplay mais aussi ses activités de comédien/modèle photo au travers de clichés tous bluffants ! Il a déjà participé au tournage de quelques courts métrages et publicités et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin… celui du succès ? C’est tout ce que l’on peut lui souhaiter !

Qui n’a pas regardé L’Etrange Noël de Mister Jack de Tim Burton ? Comment ça pas encore… il serait grand temps d’aller admirer ce chef d’oeuvre qui ravira petits et grands dans un univers fantastique !

Une association de personnes passionnées par l’univers de Star Wars et qui se retrouve régulièrement pour des animations en conventions ou sur des événements et des activités variées… le tout dans la joie et la bonne humeur !

Petit zoom sur : Orar Galaar, section française des Mandalorian Mercs

La section française de cette association internationale est constituée de 21 membres officiels, dont les costumes répondent à des critères validés par Lucas films ! Le but de cette organisation est de promouvoir la diversité au travers d’actions variées comme des animations, des défilés lors de convention (vous en aurez un aperçu dans mon vlog qui paraîtra prochainement, il est actuellement en cours de préparation) mais aussi des visites d’hôpitaux ou sensibilisations à des causes sensibles.

Lors de mon échange passionnant avec l’un des membres de cette association, j’ai appris de nombreuses choses et je pense que quelques mots ne suffiront pas pour retranscrire ce que j’ai ressenti lors de cet échange, bien que je ne sois pas une inconditionnelle de l’univers créé par George Lucas. Je compte reprendre contact avec les Mandalorian Mercs pour leur consacrer un article dédié à l’origine de cette structure, mais aussi aux messages et valeurs qu’ils souhaitent partager avec nous, et je pense que tout comme moi, tu seras touché/e de voir un tel élan de générosité !

Je tiens à m’excuser par avance si j’oublie quelqu’un/e dans mon article, mais ces deux jours de convention ont été riches en rencontres, discussions, quelques projets à venir ont été évoqués, et de belles choses se préparent pour les semaines et mois à venir !

Merci à toutes les personnes rencontrées pendant ces deux belles journées !!

Tu peux aller voir chaque artiste ou invité/e et ainsi découvrir des univers riches er différents ! N’hésite pas à les contacter si tu as besoin d’informations 😉

Il est temps pour moi de prendre quelques jours de repos, pour ensuite préparer la rentrée et la saison 3 du blog qui commencera début septembre avec quelques surprises !

A très bientôt !

Cin’Enaid : Profession du père réalisé par Jean-Pierre Améris

Hello! Hello!

Aujourd’hui nous sommes mercredi ! Jour de sorties cinéma ! Parmi les films à l’affiche en ce dernier mercredi de juillet tu pourras voir Profession du père, réalisé par Jean-Pierre Améris d’après le récit éponyme de Sorj Chalandon (disponible dans toutes les librairies).

J’ai eu l’opportunité d’aller découvrir ce long-métrage en avant-première au Gaumont de Nantes, en présence du réalisateur du film ainsi que de l’auteur du récit qui a inspiré cette fiction le 6 juillet dernier. Je tiens à remercier Enlil pour son invitation, le cinéma et messieurs Améris et Chalandon pour les réponses aux questions des spectateurs à la suite de la projection.

Voici le synopsis du film (qui est aussi la quatrième de couverture du livre Profession du père de Sorj Chalandon)

Emile, 12 ans, vit dans une ville de province dans les années 1960, aux côtés de sa mère et de son père. Ce dernier est un héros pour le garçon. Il a été à tour à tour était chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle. Et ce père va lui confier des missions dangereuses pour sauver l’Algérie, comme tuer le général.

Mon ressenti

Ce film m’a beaucoup touchée, le personnage d’Emile (incarné par le jeune acteur belge Jules Lefebvre) m’a impressionnée et j’ai été bouleversée par les quelques moments de tendresse partagés avec la maman (Audrey Dana). Benoît Poelvoorde endosse le rôle du père, André, avec justesse et dureté, sans entrer dans la caricature. Je retrouve avec un souci du détail les protagonistes du livre (que j’ai pris le temps de savourer et que je recommande pour les personnes qui souhaitent mieux comprendre le cadre et le contexte de rédaction de ce récit de vie).

Lors de l’échange avec le duo Améris-Chalandon, j’ai appris que ces derniers sont tous les deux des enfants battus. Certains éléments du film étant inspirés des vies de l’un ou de l’autre. J’irais même à dire que j’ai vu une relation fraternelle entre eux, ce qui ajoute une dimension émotionnelle à cette fiction.

Je recommande d’aller voir ce film un jour où le moral est bon et réceptif, certaines scènes pouvant heurter les personnes les plus sensibles. Le thème central est essentiel et a sa place dans l’actualité, bien que l’histoire se déroule dans les années 1960. Je n’en dévoilerai pas davantage sur l’intrigue pour te laisser savourer pleinement ce métrage comme il se doit.

Prévois quelques mouchoirs si tu es quelque peu touché par le récit proposé. L’espace des commentaires est ouvert pour que tu puisses partager ton ressenti sur le film ou suite à la lecture du livre.

Merci pour ta lecture et bonne découverte du film !

Avant de te laisser, voici la bande-annonce :

A bientôt sur le blog 😉

Edito juillet – août 2021 !

Hello hello!

Nous sommes en juillet et un doux parfum de vacances embaume l’air ambiant… même si l’on travaille à cette période de l’année, les esprits sont allégés et les tensions apaisées…

Ces deux prochains mois s’annoncent bien remplis en ce qui me concerne, notamment d’un point de vue découvertes et escapades, et je compte partager certains de ces moments sur le blog.

Ces dernières semaines les publications ont été plus rares, car j’ai effectué un remplacement et mes journées étaient bien remplies… j’ai tout de même partagé quelques découvertes cinématographiques que sont Méandre et The Deep House ! Deux films horrifiques français que j’ai beaucoup apprécié, bien que je ne sois pas une adepte de ce genre de films !

Cet été sera l’occasion pour moi de retrouver l’ambiance des conventions, car je suis invitée à Universtar Convention 4 qui se déroulera les 24 et 25 juillet prochains à St Thegonnec (proche de Morlaix, dans le Finistère) pour couvrir l’événement sur mon blog et ma chaîne Youtube ! Je tiendrai également un stand avec Epzylon’Art et Cosplay qui présentera son activité de cosplayer et de modèle photo !

N’hésitez pas à venir partager un moment et à me prévenir de votre visite ici ou sur mes réseaux sociaux !

Je serai également présente lors de la Nantes Accoord Games Week, qui aura lieu sur Nantes fin août dans le domaine du jeu vidéo. Je donnerai plus de détails sur ma participation dès que j’en saurai davantage sur ce que je compte proposer et les stands que j’animerai. C’est un événement associatif, destiné principalement aux plus jeunes et leurs familles. J’ai participé à l’édition 2019 de ce festival en tant que bénévole et j’en garde d’agréables souvenirs et anecdotes !

J’attends différentes sorties au cinéma pour cet été, notamment le Graal qu’est Kaamelott ! Après de multiples péripéties pour sa sortie (liées au COVID) nous pourrons enfin nous plonger dans cette épopée dès le 21 juillet prochain ! Attention ! Tout spoil du film sera proscrit et je rédigerai un article une fois que j’aurai pu assister à une projection !

Je découvre le MCU (Marvel Cinematic Universe) et je suis en cours de visionnage des différents longs-métrages qui le composent, et Black Widow arrive dans les salles obscures le 7 juillet prochain ! Ce film m’intéresse pour comprendre le personnage et son histoire. Même si mon cœur bat davantage pour Iron Man !

Cet été sera également l’occasion de préparer la rentrée, aussi bien sur le blog que sur la chaîne, avec de nouveaux contenus qui j’espère te plairont à regarder et lire 😉 reste donc bien connecté(e) !

Et toi ? Quel est ton programme ? Repos ? Voyage(s) ? L’espace des commentaires est ouvert si tu souhaites partager avec moi et les autres lectrices et lecteurs du blog 😉

A très bientôt dans mes Carnets !

C’est l’été : Lancement de l’opération Les Cartes Postales d’Enaid !

Hello hello !

Nous sommes en été ! Les beaux jours sont parmi nous, le soleil nous réchauffe de ses doux rayons et c’est bientôt pour certains d’entre nous le moment de préparer des escapades plus ou moins lointaines ou des moments de repos bien mérités après cette période délicate.

Il m’est venue une idée : celle de s’échanger des mots manuscrits à l’occasion de cette saison estivale, et quoi de mieux que de s’envoyer des cartes postales avec quelques mots sympas !

Je lance donc l’opération Les Cartes Postales d’Enaid !!

Comment participer ?

C’est très simple, il suffit de m’envoyer un mail à lescartesdenaid@gmail.com en précisant ton adresse, et je t’enverrai avec plaisir une petite carte dans le courant de l’été !

En objet du mail : Je souhaite participer aux Cartes Postales d’Enaid ! Et dans le corps du mail, je n’ai besoin que de tes coordonnées postales. Je m’occupe du reste. J’indiquerai sur l’enveloppe d’envoi mes coordonnées et libre à toi de choisir la carte que tu m’envoies, cela peut-être ton lieu de résidence, ou ton lieu de vacances, ou tout autre lieu qui te tient à cœur. Je proposerai un article à la rentrée avec une sélection des plus belles cartes reçues ! Bien entendu, tout ce qui sera écrit sur les cartes restera confidentiel.

Je limite la participation à 10 personnes, de France métropolitaine ou ailleurs, il faudra juste penser aux délais postaux pour recevoir mon petit mot.

Si tu souhaites donc participer, je compte sur un petit mail de ta part, nul besoin de faire un long message !

Je te souhaite un très bel été !

A bientôt sur le blog 😉

Le jeu vidéo peut-il nous donner envie de lire ?

Hello hello hello !


Aujourd’hui sur le blog je souhaite aborder un sujet qui me tient à cœur : celui du lien entre la lecture
et le jeu vidéo.

L’inspiration de ma tribune du jour est cet article paru sur France Info : Emmanuel Macron fait de la lecture une « grande cause nationale » !

Tu pourras apporter tes remarques ou ton avis sur le sujet en commentaire de ce post, tu es libre de
t’exprimer, dans le respect de chacun, cela va de soi.

Je joue depuis très jeune, et pour moi, la lecture va de pair avec le jeu vidéo. Enfant précoce (non
diagnostiquée), j’ai appris à lire alors que je n’étais qu’en maternelle, et j’ai rapidement pris goût à
me plonger dans des univers différents, la lecture étant pour moi un refuge pour m’évader d’un
quotidien qui n’était pas toujours facile.


Je parcourais des ouvrages variés, aussi bien des encyclopédies que des romans aux histoires et
personnages divers.


Lorsque j’ai découvert le jeu vidéo, j’ai pris plaisir à voir ce côté évasion qui me plaisait dans la
lecture, et les nombreuses lignes de dialogue qui accompagnaient ma première expérience
vidéoludique qu’était Alex Kidd in Miracle World (jeu auquel je consacre un article ici même : Un oeil dans le retro : Alex Kidd in miracle world).

Ces « pavés » de texte étaient uniquement disponibles en anglais, et chez moi, personne ne parlait
un seul mot de la langue de Shakespeare. Je dus donc me documenter pour tenter de comprendre ce
que m’indiquaient les personnages que je rencontrais au fil de mon aventure. J’ai entrepris de
traduire ces textes et j’ai ainsi mieux compris le contexte de l’aventure et des lieux que je traversais
au fil du jeu.


Au fur et à mesure que je découvrais le jeu vidéo, je me suis rapidement rendue compte de mon
affect pour les jeux narratifs, qui racontent une histoire dans laquelle nous joueurs pouvons
interférer. Ce qui n’est pas sans rappeler (pour une certaine génération d’entre nous) Les livres dont
vous êtes le héros
. Pour les plus jeunes qui me liraient, c’est une autre manière de découvrir la
lecture, et se sentir plongé.e dans une aventure unique, puisque chaque lecteur(trice) vivra
l’expérience différemment.

Petit florilège de titres disponibles – photo non personnelle


Les jeux narratifs, selon moi, incitent à lire, d’une part chaque élément de l’intrigue est important, mais il est
essentiel de bien explorer ce qui nous entoure, car chaque détail compte (un objet, une musique…)
certains paraissant insignifiants nous aident à mieux comprendre ce qui nous attend. Les différents
choix possibles nous captivant et rendant ainsi l’aventure vécue très personnelle.


Je prendrai pour exemple Detroit : Become Human de Quantic Dream (disclamer : je ne cautionne en
aucun cas ce qui se passe dans le studio et je ne parlerai ici que du jeu mentionné). David Cage,
directeur du studio et scénariste, évoquait non moins de 2 000 pages de préparation pour l’intrigue
de ce jeu qui nous pose la question de la place des robots dans notre société actuelle et dans un
avenir proche. Certains choix proposés sont cruciaux pour la suite des événements quand d’autres se
révèlent irréversibles dans notre partie en cours. De nombreuses fins sont ainsi possibles en fonction
de nos sélections.

Comment ne pas parler également de ma licence de cœur, à savoir Life is Strange du studio Dontnod. Dans cette aventure, le.la joueur.se est confronté à quelques situations délicates, celles-ci pouvant nous toucher de l’intérieur, rappelant pour certaines personnes d’entre nous à des moments que nous avons vécus, de près ou de loin et touchant ainsi à nos émotions. Je ne dévoilerai rien de l’intrigue, mais un certain passage marquant va bouleverser votre expérience…


Dernier exemple avec Accross the grooves de Nova-Box (dont je parle ici : Mon ressenti sur : Accross the grooves) où Alice, protagoniste, effectue un voyage musical au travers de destinations variées avec des rencontres qui
vont évoluer au fil de l’histoire. Certains choix vont influer sur le déroulement du jeu et ainsi nous
faire découvrir différemment les personnages clés de ce roman graphique interactif.

Les exemples sont nombreux, et dans d’autres genres de jeux. Les lister tous serait trop long mais je
pense notamment aux RPG qui voient des personnages évoluer dans des univers sur lesquels ils
interagissent de manière plus ou moins importante.

Pour moi, lorsque l’on me dit que la lecture n’a plus sa place dans nos quotidiens, je pense que nous
devrions prendre davantage le temps de nous poser au calme, et savourer de précieux moments
plongés dans des aventures diverses et variées, pour nous évader et cultiver notre imagination.


Que ce soient des romans, nouvelles, bandes dessinées ou même des articles variés. L’éventail de
choix est tellement vaste que chacun(e) y trouvera rapidement son compte 😉

Et toi, qu’en penses-tu ?

C’est dans les commentaires que je t’invite à me répondre, que tu sois ou
non en accord avec mes arguments. Echangeons en toute sérénité et dans le respect mutuel.

Merci pour ta lecture de ma tribune !

Cin’Enaid : The Deep House : plongée dans l’angoisse ! [Film interdit aux moins de 12 ans]

Hello hello !

Nous sommes mercredi, et aujourd’hui, jour de sorties cinéma, je viens te parler d’un film que j’ai pu découvrir vendredi dernier en avant-première au Pathé Atlantis de Nantes-Saint Herblain : le thriller français The Deep House !! Je tiens à remercier le cinéma pour son accueil ainsi que Skript.fr pour son invitation à l’événement, en présence des réalisateurs.

Réalisé par Alexandre Bustillo et Julien Maury, un duo de réalisation à qui l’on doit six longs métrages au succès mitigé, hormis pour leur tout premier film, A l’intérieur, avec dans le rôle-titre Béatrice Dalle. Ce même film a été retenu dans la sélection de la Semaine de la Critique Internationale lors du 60ème Festival de Cannes. The Deep House est donc leur sixième réalisation commune.

Synopsis

** Film interdit aux moins de 12 ans **

Un jeune couple américain spécialisé dans l’urbex (exploration urbaine) décide d’aller explorer une maison réputée hantée qui a été ensevelie sous un lac artificiel. Mais celle-ci semble se refermer sur eux et le couple se retrouve prisonnier de cet endroit chargé des plus sombres histoires…

Mon ressenti

Je suis lectrice et amatrice de thrillers, et celui-ci m’a réellement captivée, se déroulant quasi intégralement (si l’on exclut l’introduction du film et son épilogue) sous l’eau. Les effets sont stupéfiants, et la prestation des acteurs est remarquable. Les effets de lumière ainsi que l’ambiance sonore ajoutent une dose d’angoisse supplémentaire qui nous plonge complètement avec nos 2 protagonistes et nous restons en apnée devant les différentes scènes qui se succèdent sans réel temps mort. Même si le début peut sembler long, je trouve cette approche tout à fait justifiée car nous plongeons avec le couple, et la lenteur est justement présente pour nous donner l’illusion que nous les accompagnons dans leur découverte.

Je ne suis pas une adepte des films angoissants, mais c’est un genre qui se marie à merveille avec les thrillers et je dois dire que je suis agréablement surprise de la maîtrise quant à la réalisation de ce long-métrage.


Le décor a été entièrement réalisé en bois, et la structure n’a pu être utilisée que quelques jours, le bois ne supportant pas les immersions répétées dans l’eau. Certains acteurs sont des apnéistes professionnels, ce qui apporte une touche de réalisme réussi.

J’ai toujours été fascinée par les fonds marins, et c’est avec Le Grand Bleu de Luc Besson qu’est né mon souhait de tenter l’expérience de plonger, sans l’avoir concrétisé pour le moment… je pense que je vais réfléchir à deux fois avant de prendre mes palmes, mon masque et mes bouteilles d’oxygène pour aller explorer ce qui se situe sous la surface de l’eau… en espérant ne pas faire de mauvaise rencontre.

Pour te donner un aperçu de ce qui t’attend en salle, quelques images issues de la bande-annonce de The Deep House

Voici pour mon ressenti sur ce film, qui sort en salles obscures le 30 juin prochain. Celui-ci est à réserver aux personnes averties.

Merci pour ta lecture et à bientôt sur le blog !

Méandre de Mathieu Turi, horriblement haletant : mon ressenti ! [ Film interdit aux – 12 ans ]

Hello hello !

Samedi dernier 29 mai avait lieu au cinéma Pathé Atlantis la projection du film français Méandre, en présence du réalisateur du film, Mathieu Turi. Je tiens à remercier le cinéma, et Enlil de Skript.fr pour l’invitation à cet événement.

Quelques mots sur le réalisateur

Mathieu Turi est un jeune réalisateur né en 1987 et celui-ci a déjà un parcours impressionnant. Diplômé de l’ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle), il a réalisé deux courts métrages avant de travailler comme assistant réalisateur auprès de grands noms tels Quentin Tarantino ou Luc Besson.

Son premier long-métrage, Hostile, est sorti en 2018 et aujourd’hui je viens te parler de Méandre, seconde œuvre cinématographique qu’il réalise, sorti en salles depuis le 26 mai dernier.

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

Synopsis

Une jeune femme se réveille dans un tube rempli de pièges mortels. Pour ne pas mourir, elle devra constamment avancer…

Mon ressenti

Je suis claustrophobe, donc autant te dire que je n’étais pas à l’aise avec les différentes épreuves auxquelles était confrontée Lisa, protagoniste du film.

Cependant, la mise en scène, l’ambiance, sans oublier le talent de Gaïa Weiss m’ont captivée et j’ai pris plaisir à suivre le parcours contre la mort qui se joue devant nos yeux.

De nombreuses références aussi bien cinématographiques comme Alien ou bien encore Cube que vidéoludiques comme Death Stranding, ou les jeux die and retry. D’ailleurs, selon le réalisateur, Hideo Kojima a influencé sur son travail, en confiant avoir reçu quelques pistes de réflexion pour réaliser ce film !

Ce film est pour moi une belle réussite et une agréable surprise, d’autant que je ne suis pas une aficionada du genre horrifique psychologique.

Je vous invite donc à aller le découvrir dès maintenant en salles ! Voici, pour te faire patienter, la bande-annonce du film

Voici pour mon ressenti sur ce film. As-tu vu ou comptes-tu aller voir ce film ? Si tu souhaites partager ton avis sur ce dernier, je te demanderai d’éviter tout spoil pour éviter de gâcher le plaisir d’une éventuelle personne intéressée qui viendrait lire l’article 😉

A très bientôt sur le blog 😉

Edito : juin 2021

Hello hello !

J’espère que tout va bien avec le beau soleil qui illumine nos quotidiens depuis quelques jours… un avant-goût de la saison estivale qui se rapproche !

Nous arrivons (déjà) à mi-chemin de cette année particulière, et j’espère que les prochains mois seront signe de reprise de nos activités de loisirs favorites. Avec la réouverture progressive des lieux culturels et la reprise en douceur des événements, cela motive et donne de l’énergie pour réfléchir à certains projets.

Je suis retournée le weekend dernier au cinéma pour y découvrir Méandre, un thriller horrifique français, réalisé par Matthieu Turi et je prépare mon article ressenti suite à ma découverte qui a provoqué chez moi des frissons intenses. Je tiens à remercier par avance le cinéma Pathé Atlantis à Saint-Herblain et à Skript pour son invitation.

Les escapades touristiques vont reprendre elles aussi, et je partagerai certaines d’entre elles avec toi et ainsi te permettre de t’évader un peu d’un quotidien resté un peu morose ces derniers temps.

Avec l’arrivée de l’été, plusieurs mots me viennent à l’esprit : repos, vacances et ressourcement. Je ne connais pas encore spécialement mon programme, mais les publications seront moins fréquentes pour les prochaines semaines… De plus, je compte préparer certaines choses pour la rentrée. Patience !

Et toi, quel est ton programme en ce mois de juin ? L’espace des commentaires ci-dessous est ouvert 😉

Beau mois de juin à toi ! Reste prudent et prends bien soin de toi et de tes proches !

A bientôt sur le blog 😉